DÉCOUVRIR RAPIDEMENT

Pour construire un projet de création d'entreprise sur l'Ile de la Réunion et augmenter vos chances de succès, suivez nos conseils sur la création d'entreprise à l'Ile de la Réunion.

Découvrez, en partenariat avec l'Agence France Entrepreneur (AFE), les dix étapes de la création d'une entreprise.

Création d'entreprise à la Réunion : les étapes

- L'idée

Tout projet de création d'entreprise commence par une idée. Qu'elle naisse de l'expérience, du savoir-faire, de la créativité ou d'un simple concours de circonstance, l'idée prend souvent la forme d'une intuition ou d'un désir qui s'approfondit et mûrit avec le temps...
 
-  Le projet personnel

Quelle que soit l'origine du projet de création, il est indispensable de vérifier sa cohérence avec son projet personnel pour assurer sa réussite.
 
L'étude de marché

Après avoir vérifié la cohérence du projet par rapport à ses propres contraintes et atouts personnels, le porteur de projet doit passer à une nouvelle étape : l'étude de marché, et plus largement la faisabilité commerciale du projet.
 
 - Les prévisions financières

L'établissement des prévisions financières consiste à traduire, en termes financiers, tous les éléments réunis au cours des étapes précédentes et à vérifier la viabilité de son entreprise en projetant ces éléments sur une période pertinente et suffisamment lisible : 3 ans.
 
Trouver des financements

A ce stade du projet, il convient de réunir les capitaux qui seront nécessaires pour financer les différents besoins durables identifiés dans les étapes précédentes.
 
Les aides

Il existe un certain nombre de dispositifs publics d'aides à la création d'entreprise. Ces dispositifs sont mis en place à l'initiative de l'Etat ou des collectivités locales.
 
Choisir un statut juridique

Cette étape consiste à adapter au projet de création d'entreprise, un cadre juridique qui lui permettra de voir le jour en toute légalité. Que son activité soit industrielle, commerciale, artisanale ou libérale, l'entrepreneur choisit le régime juridique le mieux adapté : création d'une société ou immatriculation en tant qu'entrepreneur individuel.

 - Les formalités de création

Les formalités administratives ont été considérablement simplifiées avec de la mise en place des Centres de formalités des entreprises (CFE), "guichets uniques" auprès desquels sont déposées les demandes d'immatriculation, de modification ou de cessation d'activité des entreprises.
 
 - Installer l'entreprise

Cette phase d'installation de l'entreprise consiste à effectuer un certain nombre de démarches qui permettront de démarrer l'activité dans les meilleures conditions possibles.
 
Les premiers mois d'activité

Durant les premiers mois d'activité, le créateur va découvrir et se familiariser avec un nouveau monde, celui de l'entreprise et de son environnement - et mettre en oeuvre les moyens et procédures qui permettront de contrôler l'efficacité commerciale et administrative de l'entreprise.

Mars 2017